You are here

Programme de Renforcement des Capacites des Associations Djiboutiennes

Contexte et résumé du projet 

Dans le cadre de l’accord de coopération bilatérale entre le gouvernement américain et le gouvernement djiboutien, l'Agence Américaine pour le Développement International (USAID) finance le Programme de renforcement des capacités des associations djiboutiennes (PRECAD). Le partenariat entre USAID et le gouvernement djiboutien sur les questions de gouvernance et le renforcement des capacités des associations djiboutiennes vise à rendre ces dernières plus performantes. Elles pourront mener un plaidoyer efficace pour un meilleur accès des populations aux services sociaux de base et l’amélioration de la prestation des services. Le PRECAD est mis en œuvre par le partenaire d’exécution de USAID, FHI360 qui intervient à Djibouti depuis 2005.

D'une duree de deux ans, le projet s’aligne sur la Vision Djibouti 2035 du gouvernement djiboutien et entend contribuer aux piliers 2 « bonne gouvernance » et 4 « consolidation du capital humain ». Le PRECAD fournira une assistance technique pour atteindre les résultats suivants :

1. Les associations djiboutiennes intervenant dans l'éducation et la santé bénéficient d’une gestion plus performante,

2. Les associations djiboutiennes renforcent leurs capacités de promotion du genre, de l’accès aux services pour tous et la protection des populations vulnérables,

3. Les associations djiboutiennes évoluent dans un environnement plus favorable.

Le PRECAD renforcera des associations pouvant servir d'incubateurs à une gestion plus participative et inclusive des services sociaux de base dans trois domaines : (1) l’éducation, (2) la santé, (3) la promotion du genre et de l’inclusion sociale (GEIS), y compris la protection des populations vulnérables. 

Il appuiera les associations partenaires pour renforcer leurs compétences organisationnelles (techniques, administratives, financières) et intégrer la question du GEIS, de la planification stratégique au suivi-évaluation en passant par la mise en œuvre de leurs activités. En outre, des subventions seront accordées aux associations intervenant dans ces trois domaines pour la mise en œuvre d’activités ciblant les résultats identifiés précédemment. 

Il encouragera également la collaboration des sphères civiques et gouvernementales au niveau national, en se concentrant sur les domaines de la santé et d'éducation. Le PRECAD encouragera e développement de liens entre partenaires techniques financier (PTF) mais aussi entre les bailleurs et les associations djiboutiennes afin de favoriser un écosystème d’intervention durable.  

 

Le PRECAD lance un appel a candidatures, ouvert du 18 octobre au 15 novembre 2018 inclus

Date de publication: 18 octobre 2018 - Date de cloture: 15 novembre 2018 inclus

Date limite d’envoi des questions au PRECAD sur l’appel à candidatures des associations: 25 octobre 2018 - Envoyer a: DjiboutiPRECAD@fhi360.org 

Date de réponse aux questions par le PRECAD sur l’appel à candidatures des associations: 1 novembre 2018 - Publiees sur: http://solicitations.fhi360.org/Solicitation.aspx  et  http://www.scsglobal.org/programme-de-renforcement-des-capacites-des-ass...

Adresse de dépôt des candidatures :  Bureau de FHI 360 | Projet de Renforcement des Capacités des Associations Djiboutienne (PRECAD) | Djibouti Ville, Quartier Heron, 52, Rue de Khartoum à côté du bureau du FNUAP/Djibouti. Tél : 77 14 51 62 

 

Objectif de l'appel a candidatures

Sélectionner des associations djiboutiennes d'ancrage (ADA) qui mettront en œuvre des activités d’une durée d’environ 6 à 12 mois favorisant l’accès équitable pour tous à des services de qualité dans les domaines de l’éducation et de la santé et/ou de la promotion du GEIS. Ces associations djiboutiennes d’ancrage devront à leur tour participer au renforcement des capacités d'associations à base communautaires (ABC) intervenant dans les trois secteurs. 

 

Approche méthodologique du projet

Les approches stratégiques du PRECAD seront basées sur l’intégration, l’appréciation, l’inclusion, l’équité, le respect des textes, la redevabilité et la participation. Ainsi, le projet veillera à : 

1) Intégrer des mécanismes de coopération, d'apprentissage et d'adaptation dans la gestion du projet (ex : plateformes consultatives, retours sur expériences et des forums d'apprentissage),

2) Renforcer des partenariats constructifs entre les institutions publiques et les associations afin de faciliter leur intervention,

3) Utiliser une approche systémique de renforcement des capacités pour mieux connecter les associations aux communautés qu'elles représentent.

Les associations seront sélectionnées selon un processus transparent et impartial sur la base de critères d’éligibilité et de sélection clairs, équitables, et communiqués publiquement. Le partenariat entre le PRECAD et les ADA sélectionnées se déroulera en deux temps : 

D’abord, les ADA et le PRECAD réuniront en forum les parties prenantes de chaque domaine : ensemble, ils identifieront les actions prioritaires à mener pour améliorer l’accès équitable et la qualité des services de l’éducation d’une part et de la santé d’autre part. Ce même processus aura lieu pour la promotion du genre, l’inclusion sociale et la protection des personnes vulnérables.

Ensuite, avec l’appui technique du PRECAD, selon un processus de co-construction et par le biais de subventions d’une durée d’environ 6 à 12 mois, les ADA définiront et mettrons en œuvre des micro-projets répondant aux priorités sectorielles définies collectivement à l’issu des forums. Les micro-projets des ADA devront intégrer des activités de renforcement des capacités des associations à base communautaires (ABC) dans leurs secteurs.  

Tout au long du partenariat, le PRECAD renforcera les capacités des ADA dans les domaines de la gestion programmatique et financière, la gouvernance, le suivi-évaluation, la prise en compte du GEIS, la recherche de financements et le développement durable. Cet accompagnement s'appuiera sur les diagnostics organisationnels rapide dirigées par les ADA elles-mêmes dès leur sélection. Les ADA pourront bénéficier, entre autres, de formations spécifiques ou/et génériques individualisées ou collectives. 

 

Zones d’intervention 

Le projet a une envergure nationale et interviendra dans la capitale et dans les régions de l’intérieur.

 

Critères d’éligibilité

Pour être une association éligible, il faut remplir les conditions suivantes :

1. L’association est reconnue par l’Etat Djiboutien 

2. L’association dispose d’un siège social 

3. L’association a, au minimum, 5 ans d’existence 

4. L’association a un compte bancaire avec plus d'un signataire et non celui d’une seule personne physique 

5. L’association dresse un état annuel régulier de ses comptes, conformément aux règles de la comptabilité 

6. L’association a un dossier complet selon les instructions de cet appel à candidatures.

 

Critères de sélection

1. Expérience programmatique et technique réussie (40%) : cela comprend les points ci-dessous, sans s’y limiter :

  • L’association a de l’expérience avérée et réussie dans la mise en œuvre et la gestion de projets dans au moins un des domaines ciblés : (1) l’éducation, (2) la santé, et (3) le genre, et l’inclusion sociale (GEIS) (y compris la protection des populations vulnérables, la violence liée au genre et la traite des personnes)
  • L’association mène des activités dans au moins 2 régions du pays, depuis au moins 3 ans
  • L’association a une expérience avérée et réussie en matière de renforcement des capacités de partenaires ou de plus petites structures
  • L’association est reconnue dans le pays pour son expertise (ex : formations, publications, personnel qualifié…)
  • L’association dresse ses rapports d’activités annuels montrant une expérience pertinente dans les secteurs ciblés

2. Expérience administrative et financière réussie (40%) : cela comprend les points ci-dessous sans s’y limiter :

  • L’association a une expérience avérée et réussie de la gestion de financement de bailleurs (ex. l’Etat, une fondation nationale, un donateur régional ou international)
  • L’association dispose d’une structure administrative et de gestion solide, avec des rôles et des responsabilités clairement définis, clairement répartis, et respectés
  • L’association a un système de comptabilité viable
  • L’association a des procédures écrites pour la gestion des fonds, les achats, les ressources humaines… 
  • L’association a une expérience efficiente de gestion de fonds : elle cherche le maximum d’impacts avec des ressources limitées 

3. Expérience réussie dans les domaines du genre et de l’inclusion sociale (20%) : cela comprend les points ci-dessous, sans s’y limiter :

  • L’association favorise effectivement la participation des femmes et des jeunes au sein de son personnel/intervenants
  • L’association favorise effectivement la participation des femmes et des jeunes comme bénéficiaires ciblés par ses activités
  • L’association prend en compte la question genre, de l’inclusion sociale et de la protection des groupes vulnérables dans ses interventions

 

Structures inéligibles 

Les individus/particuliers

Les groupes informels

Les partis politiques

Les agences de l’Etat

Les organisations internationales et régionales

 

Dossier de participation 

Les associations éligibles peuvent participer en fournissant les documents ci-après :

1. Un document (maximum 10 pages) qui :

  • Présente l’historique de l’association, sa vision, sa mission, ses objectifs et ses orientations stratégiques
  • Présente les projets pertinents réalisés par l’association durant les 3 dernières années
  • Présente une synthèse des compétences techniques et organisationnelles de l’association dans au moins un des trois secteurs (1) l’éducation, 2) la santé, et 3) le genre et l’inclusion Sociale (GEIS)
  • Présente des réalisations et explique comment l’association a pris en compte le genre et l’inclusion sociale dans ses activités (qu’elles soient en éducation, santé ou GEIS), en indiquant le lieu, la durée et la période

2. Joindre au document de présentation de l’association les copies de : 

  • Les statuts et le règlement intérieur de l’association
  • La liste des membres de l’association
  • La liste des membres du bureau de l’association
  • La liste des commissions de l’association
  • L’organigramme de l’association 

3. Fournir une copie du récépissé d’enregistrement de l’association

4. Fournir une copie du contrat de location ou d’un document de propriété au nom de l’association (pages de couverture, pages indiquant l’objet et pages de signature)

5. Fournir un relevé d’identité bancaire au nom de l’association

6. Fournir 2-5 extraits de projets réalisés et les résultats concrets (maximum 2 pages par projet)

7. Fournir des extraits des rapports annuels d’activités 2017 et 2016 de l’association

8. Fournir les bilans financiers des exercices comptables de 2015, 2016 et 2017

9. Fournir une copie d’accords de collaboration avec l’Etat, des partenaires ou/et des bailleurs (pages de couverture, pages indiquant l’objet et pages de signature)

10. Fournir une copie d’accords de financement et/ou de subvention (pages de couverture, pages indiquant l’objet et pages de signature)

11. Fournir au moins 2 copies d’attestations de services faits

12. Fournir une liste des partenaires (autres associations djiboutiennes, les agences gouvernementales, les entreprises et bailleurs) avec lesquels l’association travaille actuellement ou avec lesquels l’association a eu à travailler durant les 5 dernières années écoulées

13. Donner 3 références professionnelles (personnes ressources) avec lesquelles l’association a déjà travaillé (préciser les emails et les numéros de téléphones)

> Tout dossier de candidature envoyé en réponse au présent appel ne constitue en aucun cas un contrat passé avec le PRECAD

> Le PRECAD n’exige pas un format précis pour ces documents

 

Termes et conditions de participation

Il incombe aux candidats de prendre connaissance des termes et conditions générales décrits ci-après :

A. Droit de sélection et/ou de rejet

1. L’émission de cet appel à candidatures n’oblige pas Le PRECAD à octroyer une aide a tout candidat qui répond à cette sollicitation. 

2. Le PRECAD se réserve le droit de sélectionner ou de rejeter toute candidature et de sélectionner les candidats sur la base de l'évaluation initiale des candidatures sans discussion supplémentaire.

3. Le PRECAD peut choisir d’octroyer une seule partie des activités de cet appel ou d’accorder plusieurs subventions en fonction des activités décrites dans l’appel ou de les modifier selon les besoins programmatiques. 

4. Tout dossier de candidature envoyé en réponse au présent appel ne constitue en aucun cas un contrat passé avec le PRECAD.

5. Le PRECAD se réserve le droit d’exonérer les lacunes mineures des candidatures qui peuvent être corrigées avant la sélection du candidat afin de promouvoir la concurrence.

B. Limitation de responsabilité

Les frais engagés par les candidats pour préparer et présenter leur candidature dans le cadre du présent appel à candidatures sont à leur charge et ne font pas l’objet de remboursement. 

C. Vérification des documents

Le PRECAD peut contacter tout candidat en vue de confirmer l’identité de la personne à contacter, l’adresse et le fait qu’une candidature a bel et bien été soumise.

D. Droits réservés

1. Le PRECAD se réserve le droit de prolonger le délai de dépôt des propositions au présent appel à candidatures ou d’annuler l’appel sans sélection de candidates.

2. Le PRECAD se réserve le droit de disqualifier tout dossier au motif du non-respect des instructions de l’appel à candidatures, de fausses informations ou de dossier incomplet.

3. Le PRECAD se réserve le droit de vérifier les références de bailleurs de fonds, partenaires techniques et financiers et des personnes ressources, communiquées par un candidat.

E. Notification des candidatures retenues

1. Le PRECAD notifiera leur sélection aux candidats retenus par écrit et par courriel. 

2. Pour chacun des candidats retenus, l’objectif sera de parvenir à une convention de partenariat dans le cadre strict du projet.

F. Garanties sur les données de l’appel à candidatures

1. Toutes les informations soumises dans le cadre de cet appel seront confidentielles.

2. Toutes les informations soumises dans le cadre de cet appel seront valables pendant trois (3) mois à compter de la date d'échéance de l'appel. 

3. Le PRECAD garantit l’équité, l’impartialité et la prise en considération de toutes les candidatures

 

Appel a candidatures associations djiboutiennes - PRECAD - Octobre 2018

Questions et reponses sur l'appel a candidatures - PRECAD - Nov 2018